L’Ambigüe

HOPLODRINA AMBIGUA

La chenille se nourrit de diverses plantes basses en hiver et au début du printemps (Saint Germain du Corbéis -61- 09/02/2016).

Retour